A votre santé !

A votre santé !
Nous répondons à toutes vos questions sur la santé des femmes

dimanche 20 mai 2012

Pesticides et Parkinson : un fonds spécifique?

Les problèmes de santé liés à l'environnement sont plus que jamais au centre de l'actualité. Les responsables politiques en sont de plus en plus conscients. Un exemple? La Députée Marie-Martine Schyns s’inquiète du lien possible entre le développement de la maladie de Parkinson et l’usage de pesticides. "Si aucun chiffre ne semble être actuellement disponible en Belgique, une récente étude menée aux Etats-Unis[1] démontre que le risque de développer cette maladie augmente de 50%  lorsqu’on habite près d’un champ. " Pour la Députée cdH, il est important de poursuivre la politique de restriction de mise sur le marché prévue dans le Plan de réduction des Biocides et Pesticides. Ce dernier sera d’ailleurs renforcé par la mise en œuvre de la directive européenne NAPAN. "Par ailleurs, s’il s’avère que certaines personnes ont contracté la maladie de Parkinson suite au contact avec des pesticides (produits phyto-pharmaceutiques et biocides), il convient de les indemniser via un fonds prévu à cet effet."


La Députée s’engage à déposer une proposition de loi en ce sens. Nos voisins français ont déjà pris des mesures en la matière en élargissant leur liste de maladies professionnelles.
« Il est important, en parallèle au retrait du marché des produits à risques, de prévoir les incidences possibles en matière de santé, que ce soit pour les agriculteurs, ou pour les personnes pouvant être indirectement touchées. » conclut la Députée.

[1] Caroline M. Tanner, Freya Kamel, G. et al., « Rotenone, Paraquat and Parkinson’s Disease », Environmental Health Perspectives, 26 janvier 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire