A votre santé !

A votre santé !
Nous répondons à toutes vos questions sur la santé des femmes

jeudi 15 septembre 2011

Pierre aux reins: un peu de prévention (voir la vidéo)

Pour une raison que l’on ignore encore, les calculs rénaux, plus communément appelés « pierres aux reins », touchent trois fois plus d’hommes que de femmes. (voir la vidéo)
Un calcul rénal est un calcul dur se formant dans le rein par la cristallisation de substances contenues dans l'urine. Généralement, l'urine contient des substances chimiques inhibant la formation de cristaux. Ce processus ne fonctionne pas parfaitement chez tout le monde. La plupart de ces petits cristaux sont évacués par l'organisme dans lequel ils passent inaperçus et sont facilement éliminés par le système urinaire. Cependant, les cristaux restant dans le corps risquent de se cristalliser et, par conséquent, de former un calcul rénal. (source: storzmedical.ch)

Les calculs rénaux peuvent être de compositions chimiques différentes. La majorité des calculs sont composés de calcium en combinaison avec des oxalates ou des phosphates. Ces substances font partie de notre alimentation quotidienne et sont souvent présentes dans notre corps (os etc.).
Qui est touché par les calculs rénaux ?
Le nombre croissant de personnes souffrant de calculs rénaux aux Etats-Unis ces 20 dernières années reste encore inexpliqué. Les calculs rénaux surviennent beaucoup plus souvent chez les Américains blancs que chez les Américains noirs et sont plus fréquents chez les hommes que chez les femmes. Les cas sont plus fréquents chez les 20 - 40 ans. Le taux de récidive est important.

Quels sont les symptômes ?
Généralement, le premier signe de la présence d'un calcul rénal est une forte douleur qui se manifeste soudainement dû aux blocages et irritations provoqués par le mouvement du calcul. La douleur typique est une douleur intense et convulsive dans le dos, sur le côté dans la région rénale ou dans l'abdomen inférieur. Les symptômes associés sont des nausées et des vomissements. Plus tard, la douleur peut se propager dans la région inguinale.
Au cas où le calcul est trop important pour être évacué sans problèmes, la douleur subsiste, parce que l'uretère essaye de transporter le calcul dans la vessie par des mouvements musculaires. Le mouvement du calcul peut également provoquer des petites hémorragies se manifestant par la coloration de l'urine. Lorsque le calcul s'approche de la vessie, le patient peut avoir un besoin fréquent d'uriner et une sensation de brûlure lorsqu'il urine.

Des manifestations associées telles que de la fièvre ou des frissons peuvent indiquer la présence d'une infection des voies urinaires. Les personnes qui ont des antécédents familiaux de calculs rénaux ou qui ont déjà eu plusieurs calculs rénaux sont plus susceptibles d'en souffrir. Le premier pas pour éviter la formation de toute sorte de calculs est l'apport quotidien abondant en liquide, préférablement en eau.
Les aliments comprenants de l'oxalate
Les personnes à risque en terme de formation de calculs d'oxalate de calcium peuvent être conseillées par leur médecin de réduire leur consommation des aliments suivants:
  • la betterave
  • le chocolat
  • le café
  • le coca
  • les noix
  • la rhubarbe
  • les épinards
  • les fraises
  • le thé
  • le son de blé
Il n'est pas recommandé d'éliminer ces aliments de l'alimentation sans instruction explicite du médecin. Dans la plupart des cas il suffit d'en limiter la consommation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire