A votre santé !

A votre santé !
Nous répondons à toutes vos questions sur la santé des femmes

jeudi 4 août 2011

Attention aux oreilles de vos enfants


De manière générale, on observe que, le risque de détérioration de l’ouïe est nul sous la barre des 80 décibels. Mais à partir de 110 décibels, ce qui correspond grosso modo au niveau sonore d’un IPod ou d’un lecteur MP3 au volume le plus élevé, le risque est bien présent. Passé ce seuil, entre 120 à 140 décibels, les dommages et pertes auditives sont immédiats et souvent irréversibles.

Dès l’ouverture du festival, les visiteurs recevront gratuitement des bouchons d’oreilles réutilisables. Grâce à ces protections auditives de qualité, ils pourront réduire le volume sonore de 15 décibels et profiter ainsi des concerts sans danger. Un concours sera également organisé sur www.mc.be/eclatetoi avec, à la clé, un I-Pad dernière génération.
En cette période de festival, plus d'une maman se demande si leur enfant ne rsique pas d'avoir des problèmes aux oreilles avec le bruit assourdissant de la musique. Soucieuse de protéger la santé des jeunes, la Mutualité Chrétienne s‘est naturellement inscrite dans un  partenariat avec le festival Esperanzah. La voie était toute tracée puisque Esperanzah avait déjà signé une charte sur la prévention des lésions auditives pendant les activités musicales, limitant entre autres le niveau sonore autorisé pendant les concerts à 103 décibels.

Aujourd’hui, on constate que près d’un jeune sur cinq souffre de lésions auditives suite à une exposition prolongée à des niveaux sonores trop élevés. Tant le volume que la durée d’exposition à une musique forte peuvent endommager l’ouïe. Ces dommages sont souvent irréversibles. La fréquence de l’exposition et la sensibilité personnelle jouent bien évidemment aussi un rôle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire